65548307

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2017

Une maison en Provence

mas provence aubagne (2).JPG

Tout en s’inscrivant au quotidien dans notre vie, il en est d’une maison comme d’une chanson, d’une danse ou d’un bon film : elle vous met en joie, vous rassure et vous donne à rêver…

03/02/2017

Nouvelle parution : le secret du Lez

couv du secret du lez.jpgLe Lez est le plus petit fleuve côtier de France. Il se situe dans le département de l’Hérault. Il a la particularité d’abriter une espèce de poisson endémique, unique au monde : Le Chabot du Lez.  Découvert officiellement en 1964, cet habitant des fonds caillouteux du Lez est classé parmi les 15 espèces menacées d’extinction en France. Il est donc inscrit dans la Convention Internationale « Natura 2000 » qui œuvre pour la protection des espèces animales et végétales d’intérêt communautaire, et des zones qui les abritent. À quelques mètres de la source du Lez, sous les arches du vieux pont, vous pourrez peut-être apercevoir le petit Chabot. Mais qui aujourd’hui connait sa véritable origine ? Pagès, le berger des Cévennes, lui, a une petite idée sur le sujet, voici ce qu’il m’a raconté …

LE SECRET DU LEZ : de Hélène Ourtiès & Lakoo en version française auprès Ecri’service Editions – Version occitane en recherche d’une maison d’édition.

09:38 | Commentaires (0) | Tags : hérault

30/01/2017

Le Guépard

livre-tomasi-lampedusa-guepard.png

La gauche au fond peut se réduire à un combat en faveur de l’égalité. Dns sa forme moderne, cette exigence, c’est celle de l’égalité des chances et de la nécessaire solidarité. Même si la société est aujourd’hui centrée sur l’individu, sur le fort privé, la gauche seule est capable de garder de puissantes utopies où le collectif n’est pas oublié. De grands hommes ont incarné cela : Jaurès, Blum, Mendès France …Ce qui nous manque sans doute, c’est cette figure, introuvable aujourd’hui, dont l’émergence n’est pas garantie par le cours naturel des choses. A chaque époque son animal politique : Clémenceau était le Tigre, Jaurès un Lion. Les socialistes ont connu les Eléphants. Notre époque a besoin de rapidité, de vivacité, de vitesse d’adaptation. Dans ces temps qui changent, je trouve opportun de vous référencer à la filmographie de Visconti et au Guépard, le célèbre livre de Giuseppe Tomasi di Lampedusa : il semble que pour comprendre ce qui se passe autour de nous, et pour tenter d’agir vite, un guépard serait aujourd’hui plus approprié, dans notre paysage politique, qu’un troupeau d’éléphants. Je veux dire que pour garder ce que nous aimons, il faut sans doute que la gauche, que les socialistes changent. « Il faut que tout change, écrivait en effet Lampedusa, si l’on veut que tout demeure. » Voilà pourquoi la référence au Guépard de Lampedusa me semble opportune. IL faut à la gauche un guépard, lançons la recherche ! 

Texte issu du livre d’Alain Rollat Editions du Seuil. Livre de conversations avec G. Frêche.

27/01/2017

Coup de Coeur d'Hérault

Le long de la source du lez.jpg « des générations passées, plus généreuses que la nôtre qui lèguera à ses suivantes des paysages dévastés, des déchets industriels et le sarcophage de Tchernobyl, nous ont laissé dans leurs monuments le meilleur d’elles-mêmes… Ces vieilles pierres font de chacun de nous, même du plus démuni, le propriétaire d’une immense collection d’art à ciel ouvert dont il ne tient qu’à lui d’avoir la jouissance. Mois mensongères que les offres mercantiles de la consommation de masse, elles forment un patrimoine, entendu au sens noble : un privilège pour tous qui nous permet, à rien ne coûte, d’oublier un moment nos soucis quotidiens, notre angoisse des lendemains, l’incertitude des temps que nous vivons, pour nous promener dans la beauté du monde. » Jean Claude Forêt  - Regard sur le patrimoine « le long du fleuve Hérault ».

25/01/2017

Quand le vin donnait bonne conscience

ane (7).JPG

 

 

La légende raconte qu’entre le pont du Diable et Saint Guilhem le désert les moines passaient de village en village pour l’aumône. Ils demandaient aux habitants de donner selon leur bonne conscience. Le vin et l’huile d’olive étaient alors les offrandes les plus courantes. Les moines les transportaient à dos de mulet, dans des jarres fabriquées par les potiers de Saint Jean de Fos. Avec le temps, ces jarres prirent le nom de « conscience ».

10:05 | Commentaires (0) | Tags : hérault

24/01/2017

iNStAnTs

de canari sept 2014 (1).JPG

09:48 | Commentaires (0) | Tags : corse du nord

19/01/2017

TIC TAC TIC TAC

ILB_3745_1.jpg

« si vous aimez quelqu’un, aimez passionnément et à tout instant,
c’est le temps en personne qui vous aime. »

Philippe Sollers

18/01/2017

Machiavelique....

Aumelas (63).JPG« l’amour ne tourmente que ceux qui prétendent lui rogner les ailes ou l’enchaîner quand il lui a plu de venir voler à eux ».

Machiavel

13/01/2017

Est-ce bien entendu ?

marchand de marron grille.JPG« J’ai dit que j’allais être le plus grand créateur d’emplois que Dieu ait jamais créé. Je le pense vraiment. »

Donald Trump, Président lu des Etats-Unis

25/09/2016

L’amandier en fleurs...

amandier 2011.JPG

Vincent Van Gogh et son frère Théo s’adorent. En témoigne leur abondante correspondance qui compte plus de 600 lettres ! Lorsque Van Gogh apprend la naissance du fils de Théo, sa joie est immense. Surtout que Théo lui demande d’être le parrain, et nomme le bébé Vincent, en son honneur : "Nous lui avons donné ton nom et je fais le vœu qu’il soit aussi courageux et déterminé que toi." Heureux, le peintre prend vite ses pinceaux pour offrir un cadeau à son neveu… Sur un fond bleu ciel, Van Gogh représente des branches d’amandier en fleurs. L’arbre n’est pas choisi au hasard. Les amandiers sont en effet parmi les premiers arbres à fleurir, parfois au cœur de l’hiver. Ils annoncent le printemps et sont le symbole d’une vie toute neuve, parfaitement approprié pour une naissance. Ce sujet plein d’espoir peut surprendre, quand on sait qu’à l’époque Van Gogh est particulièrement tourmenté ! Mais hélas, en peignant sa toile, Vincent Van Gogh aurait pris conscience du contraste entre sa propre misère affective et le bonheur de son frère. Ironiquement, après avoir achevé ce tableau qui se voulait une belle preuve d’optimisme, le peintre sombre à nouveau dans un épisode dépressif. Épuisé, il meurt quelques mois seulement après avoir achevé l’Amandier en fleurs...5093000_v1.jpg